Cours particuliers et collectifs, stages et spectacles de danse + couverture photographique d'évènements (mariages, défilés, galas...)
*PROGRAMME*
Cours/Soirées
(à Strasbourg)
Stages/Séjours
(France/étranger)
Album souvenirs
(depuis 1997)
***PROFESSEURS***
Collège Swing
***SPECTACLE***
Cie Abon'Danse
***PHOTOGRAPHE***
(évènementiel/mariage)
*BOUTIQUE*
***CONTACT***
Histoire du rock ' n roll

Les Etats-Unis instaurent en 1954 la suppression de la séparation des races dans les écoles et dans l'armée. Immédiatement, certains groupes de musiciens Noirs ont eu un certain succès auprès des Blancs. Le Blues, le Boogie-Woogie, le Swing des Noirs qui avaient donné naissance au Rythm and Blues se mélangea à la musique Country and Western des Blancs qui utilisaient beaucoup les guitares électriques. C'est alors qu'on parla de Rock and Roll. Un disc jockey blanc, Alan Freed, consacra le terme "Rock'n Roll" en chantant au moyen de son microphone le titre d'une musique noire : "Rock, Rock, Rock everybody - Roll, Roll, Roll everybody". Le jeu de mot "Rock and Roll" (balancer et rouler) était nouveau pour les Blancs, tandis que pour les Noirs, c'était une expression de vieil argot à connotation érotique. Finalement évincé du circuit show-biz suite à un scandale de cosignature de paroles, Alan Freed fut le premier à mélanger artistes blancs et noirs. La jeunesse réclamait quelque chose de neuf, qui n'ait rien à voir avec les musiques de leurs parents, quelque chose qu'ils pourraient s'acheter avec leur argent de poche. Producteurs et médias firent le nécessaire pour dénicher très vite de nouveaux tubes et de nouvelles stars...

Jérôme BOURGOIN

Autorisation donnée le 11/07/2002 à Marie FUGERE
travaillant pour le Gouvernement fédéral du Canada au ministère du Patrimoine Canadien
pour utiliser ce texte dans un site web sur la musique.

© Copyright 2001 - Collège Swing - p.441
____________________________________
Haut de page
Haut de page
__________________
__________________
Page suivanteSens
de la visite

__________________